12 juillet 2017

Six

N°6

La sixième livraison de la revue est sous presse, à paraître le 16 octobre prochain. Vous pouvez la pré-commander jusqu’au 7 octobre, à tarif et à frais de port réduits.

« Bestiaire », telle est la proposition de ce nouveau numéro : soit dix-sept contributions qui s’en vont, par les chemins de traverse chers au fourbi, taquiner la petite ou la grosse bête —déclinant, chacune à leur façon, les troubles questions de l’animalité des hommes ou de l’humanité des animaux.

Comme à l’accoutumée, le site a revêtu de nouvelles couleurs : nous en profitons pour inviter un bison au galop sur notre page d’accueil. Cet animal fut capturé, pour toujours, par le pionnier de la chronophotographie Eadweard Muybridge, vers le milieu des années 1880 : on touchait à la fin du grand massacre américain, autant dire que notre héros avait des raisons de cavaler.

N’attendez pas l’extinction du n°6 ! On peut s’assurer une chasse fructueuse et soutenir le fourbi en passant commande dès à présent : cela se passe ici.

7-11 juin 2017

Le fourbi poétise

35e marché de la poésie

Suivant une tradition désormais bien ancrée, les fourbisseurs battront le pavé de la place Saint-Sulpice, à Paris, dans le cadre de la 35e édition du Marché de la Poésie — placée, cette année, sous la présidence du comédien Jacques Bonaffé.

Amie de tous les vagabondages littéraires, la m/f entretient depuis ses débuts un compagnonnage étroit avec la poésie. C'est notre troisième participation à cette grande et belle manifestation qui réunit près de 500 éditeurs et propose un aperçu vivifiant sur l'expérimentation littéraire contemporaine. Nous sommes ravis à l’avance par les découvertes que nous ne manquerons pas d’y faire, et pas peu fiers d’y présenter un n°5 — « Noir, et ce n’est pas la nuit » — qui prend son titre d’un vers d'Eugène Guillevic, et s’ouvre sur un grand dossier-hommage au poète breton.

Si votre passion pour le Da Vinci Code de Dan Brown ou pour la Tentative d'épuisement d’un lieu parisien, de Perec — ou même, votre visite hebdomadaire chez votre psychothérapeuthe guident vos pas ces jours-là du côté de la place Saint-Sulpice, ouvrez l'œil : derrière les pigeons, il y aura des poètes ; et derrière les poètes, nous.

Ne manquez donc pas de venir nous saluer aux stands 700 à 704 (espace revues) : nous serons tout réjouis de vous voir, pour discuter un instant de nos lectures.

 

Mercredi 7 juin — dimanche 11 juin 2017
stands 700-704
Place Saint-Sulpice
75006 Paris
 Saint-Sulpice (ligne 4)
Le mer. de 14h00 à 21h30
Les jeu., ven. et sam. de 11h30 à 21h30
Le dim. de 11h30 à 20h00

 
4 mai 2017

Ryōko Sekiguchi / Zoé Balthus, librairie Charybde, Paris.

La poétesse et traductrice Ryōko Sekiguchi a fait paraître cette année, en collaboration avec Patrick Honnoré, Louange de l'ombre, traduction nouvelle et unanimement saluée du chef-d’œuvre des années 1930 de Junichirô Tanizaki (Editions Picquier, 2017).

À cette occasion Zoé Balthus, de la m/f, l’avait rencontrée dans le cadre d'un passionnant entretien publié dans notre n°5. Ryōko Sekiguchi y explique les raisons qui l’ont poussée à vouloir dépoussiérer l’estampe classique pour faire à nouveau entendre, dans ce qu’elle a de plus actuel, la voix singulière et inquiète de Tanizaki ; son rapport étroit au silence, à la nostalgie, aux demi-mots...

Ce dialogue trouve une belle occasion de se prolonger le 4 mai prochain à Paris, à l’invitation de nos amis de la librairie Charybde. Zoé Balthus y retrouvera Ryōko Sekiguchi, mais aussi Patrick Honnoré, son co-traducteur, pour revenir sur le projet singulier de Tanizaki — et chercher, ensemble, un peu d’ombre dans une époque et une littérature aveuglées.

 

4 mai 2017 - 19h30
Librairie Charybde
129 rue de Charenton
75012 Paris
09.54.33.05.71

 Gare de Lyon

 
24 mars 2017

Lancement du n°5

valsewikimedia

Amis du fourbi, le moment revient d’ouvrir vos agendas. La très dynamique bibliothèque Marguerite Audoux, située à Paris (3e) nous fait l’amitié d’accueillir la m/f pour le lancement en musique du n°5 : « Noir, et ce n’est pas la nuit ».

Bon nombre des contributeurs de ce numéro seront présents, et nous espérons vivement vous y croiser pour bavarder autour d’un verre. La soirée s’organise autour d’une lecture-performance d’extraits de ce numéro, où les auteurs dialogueront avec la guitare attentive de Xavier Mussat. Vous pourrez y écouter Véronique Béland, Nowenn Euzen, Frédéric Fiolof, Hélène Gaudy, Sabine Huynh, Hugues Leroy, Charles Robinson et Romain Verger.

Il y aura donc beaucoup à entendre, encore plus à se dire, sans oublier tout ce qu’il faut pour trinquer ensemble à la santé des revues en général, et de la nôtre en particulier.

Ces réjouissances débuteront à dix-neuf heures précises. Il fera déjà noir, mais ce ne sera pas la nuit puisque ce 24 mars, le soleil ne se couchera qu'à 19h07.

 

24 mars 2017 - 19 heures
Bibliothèque Marguerite Audoux
10, rue Portefoin
75003 Paris

 Arts et Métiers ou Temple

 
28-29 janvier

Le fourbi fait Livre à part

Salon livre à part

Amis parisiens du fourbi, à vos agendas. Le dernier week-end de janvier 2017, vous pourrez retrouver la m/f et ses couvertures chatoyantes à « Livre à Part », le salon des petits éditeurs indépendants.

Depuis 8 ans déjà, cette manifestation offre un espace nécessaire de soutien et de rencontres aux amoureux du livre et aux petites maisons d’édition francophones, dont le travail remarquable reçoit rarement la reconnaissance qu’il mérite.

Plus de trente éditeurs et revues seront présents à nos côtés, dont nos amis du Vampire actif, mais aussi beaucoup d’autres.

Ce sera un moment d’échanges et de rencontres, et une occasion de défendre la littérature que nous aimons. Nous serions donc heureux que vous passiez nous dire bonjour, et nous vous garantissons par ailleurs de jolies découvertes : vous ne repartirez sûrement pas les mains vides !

 

Sam. 28 - dim. 29 janvier 2017 - 11 à 19 heures
Salle des Fêtes de l'Hôtel de Ville
10, place Charles Digeon
94165 Saint Mandé

 M° Saint-Mandé (ligne 1)
et Bus 56, 86 ou 325